Ecrire

Écrire est un plaisir et un luxe. Je fais partie de ceux qui écrivent, en se foutant comme de l’an quarante, de la notoriété, simplement parce que la musique des mots leur colle à l’âme. Nous écrivons pour le plaisir, pour nous perdre et nous trouver, une traduction de nous-mêmes sans ostentation, avec l’exigence de le faire bien. L’acquisition besogneuse d’un style, une patience infinie, un travail de fourmi taupinière… La solitude se fait monacale, mais aussi complice du monde, de ce que j’en sais et de ce que j’en ignore. Mais, la tête dans les étoiles, je reste toujours les pieds sur terre. Je suis une nomade de la vie et de l’écrit.